mercredi 2 décembre 2009

Illuminations de fin d'année

Et agenda 21, tout cela est-il bien nécessaire?

J'ai passé de nombreux Noël de mon enfance sans illuminations du sapin, j'ai connu des Fêtes de fin d'année dans la catholique Espagne sans sapin ni illumination, pas de sapin au Bénin mais pourtant j'ai la nostalgie de vraies rencontres conviviales.

Il ne semble plus imaginable de fêter sans 'déborder', notre société matérialiste a exorcisé même Noël. A une époque où on comptabilise les watts dépensés par les appareils en veille, la fin de l'année réveille notre peur ancestrale du noir. Et que ça brille!!!

A contre-contre-courant; décorez un sapin sans guirlande 'électronique'; refusez ces décorations très électriques bradées; osez éteindre les lampes (mêmes économiques), pour un moment calfeutré dans un coin de la maison, entre coussins et couvertures, et osez raconter un conte de Noël.

Pas une histoire des livres, quelque chose qui vous est réellement arrivé.

Un exemple: j'ai pris l'habitude de jeter une pièce aux musiciens du métro. Mais un jour, j'ai aussi pris l'habitude de dire bonjour à un accordéoniste bien connu à Woluwe. Et puis, nous avons échangé plus qu'un bonjour. Nous nous sommes réellement parlé, je l'ai invité à une fête de quartier, ce Roumain que beaucoup confondent avec un gitan.

Et là, j'ai compris beaucoup de choses par rapport à ces 'mendiants', il m'a parlé avec fierté de ses fils qui ont étudié dans le para-médical et qui travaillent en Italie. J'ai compris que les quelques pièces qui récompensent sa musique financent des expériences incroyables de 'micro-intégration' européenne, par la débrouille.

Ce soir, il m'a montré les photos de sa famille en toute simplicité, et j'ai compris que l'humilité des citoyens de l'Europe faisaient sa grandeur. Pas besoin de grande illumination pour cela, le coeur fait plus qu'une raison livrée à des intérêts mercantiles. Chacun son choix, mais je préfère désormais la qualité de relation à la quantité de lumière!

Aucun commentaire:

Publier un commentaire